Foire aux questions

Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions qui nous sont le plus fréquemment posées. N’hésitez pas à nous contacter directement pour tout autre question ou pour de plus amples explications.

Voici quelques perles relevées dans des traductions automatiques de textes scientifiques qui nous ont été soumises pour relecture (Google translate, Linguee, Deepl, etc.).

Exemple 1 : « Young Athenians used to dance arm in arm as a training for war. » 
(Original: les jeunes Athéniens pratiquaient une danse en armes comme entraînement pour la guerre)
« arm in arm » veut dire en anglais « bras dessus, bras dessous ». Mais il s’agit en réalité d’une danse guerrière (la pyrrhique) : les « danseurs » simulaient un combat entre hoplites et portaient des dizaines de kilos d’équipement militaire. On est loin de la valse à trois temps.
Exemple 2 : « The Colorado beetle or spear carrier is a perfect example of weighting… »
(Original : Le Doryphore de Polyclète ou porteur de lance est un exemple parfait de pondération)
 
A nouveau, un gros contresens dû à la traduction automatique, il ne s’agit pas d’un insecte mais du Doryphore de Polyclète. En outre, l’expression consacrée pour la traduction de doryphore en anglais est « spear-bearer » et non « carrier ». Finalement, « weighting » est un contresens dans ce contexte car il ne s’agit pas ici de la distribution de la masse d’un corps mais d’une métaphore. Le texte corrigé donne donc : « The Doryphoros of Polykleitos or spear-bearer is a perfect example of balance. »
Exemple 3 : « The therapists, despite their name, were not physicians but servants of a god… » 
(Original : Les thérapeutes, malgré leurs nom, n’étaient pas des médecins mais des serviteurs d’un dieu)
Grossier contresens car « therapist » en anglais veut dire un psychothérapeute. Or la référence ici était aux « Therapeutae », une secte religieuse que décrit Philon d’Alexandrie dans son ouvrage sur la vie contemplative.

Vous pouvez nous envoyer votre document en toute confidentialité par email à info@expressum.eu en joignant le document en pièce jointe

Si le document est formaté dans une version récente de Word®, le nombre de mots est indiqué dans la barre d’état en bas de page. Dans les versions précédentes, la fonction se trouve dans « Statistiques » dans le menu « Outils ». En revanche, si votre document est dans un autre format (pdf, html, php, asp, etc.), vous pouvez nous l’envoyer directement par email et nous vous transmettrons rapidement le devis.

La mise en page et le format du document seront respectés avec le plus grand soin. Nous savons combien les revues scientifiques ont toutes leurs formats respectifs et qu’il est souvent fastidieux de tout adapter à la dernière minute. Sauf exception (traduction de sites web), nous travaillons sur le document original en transcrivant les textes sans en modifier le style ni le format.

Nous travaillons principalement sur des textes techniques dont l’argumentation est aussi précise que complexe. Un traducteur accompagnera souvent le texte de quelques questions pointues pour éviter des contre-sens. Le traducteur aura besoin du retour de l’auteur sur ces points, surtout s’ils sont récurrents, comme dans un livre par exemple.

Il est aussi normal que l’auteur revienne vers le traducteur avec quelques commentaires et questions raisonnables après livraison de la traduction. Une traduction est ainsi l’occasion de collaborer avec le traducteur, surtout dans le cas de longs textes comme des articles de fond ou des livres.

Les textes longs de 50.000 mots ou plus (livres, actes de collogues, revues scientifiques, festschrift, etc.) sont généralement livrés en plusieurs segments et facturés séparément les uns des autres. Le devis ne changera pas pour l’ensemble du travail bien entendu. Ces étapes permettent une meilleure collaboration entre le traducteur unique et l’auteur.

Il est important de noter que dans le cas de livres (et non de volumes édités à plusieurs auteurs), une relecture gratuite aura lieu en fin de travail pour s’assurer que le style du texte est harmonieux, que les mêmes expressions sont utilisées partout et les mêmes usages sont respectés.

Nous faisons principalement de la relecture. Ce travail englobe la correction (la vérification de l’orthographe, de la ponctuation et de la grammaire), et la vérification approfondie du manuscrit sur les plans du style (correction des fautes stylistiques, uniformisation du texte) et du contenu, et souvent une vérification factuelle logique. Nous ne faisons de la révision que dans le cas d’un texte déjà traduit, si certaines incohérences ou contre-sens nécessitent de comparer le texte traduit au texte source.

Nous ne traduisons que du français vers l’anglais et de l’anglais vers le français et nos traducteurs traduisent exclusivement vers leur langue maternelle.

Les tarifs de traduction sont relativement variables en fonction de l’urgence ou inversement en fonction de volumes importants ou de besoins récurrents.

Pour de petits besoins, nous appliquons un forfait minimum afin de couvrir les frais de gestion du projet. Par contre, de gros volumes vous permettront d’obtenir des remises sur vos devis ; le tarif par mot devenant alors sujet à négociation.

Pour les besoins récurrents, et dans l’optique d’une relation de partenariat (comme celle de revues scientifiques annuelles), un tarif préférentiel peut-être négocié.

Cela dépend évidemment de la longueur du texte. Pour vous donner des exemples concrets, nos délais moyens de livraison sont basés sur une moyenne de 2500 mots traduits par jour (environ 10 à 12 pages pour 8 heures de travail). Il est clair qu’en cas d’urgence nous pouvons vous proposer une solution plus rapide.

Veuillez nous faire savoir au moment de la traduction d’une communication pour une conférence si vous aurez besoin d’un enregistrement audio du texte traduit. L’accent est britannique et non américain, l’intonation académique et la diction distincte. Le format de l’enregistrement audio est le plus courant sur le marché, « .mp3 », que vous pouvez écouter sur nimporte quel balladeur, ipod, ou ordinateur.

Vous conservez tous les droits intellectuels du texte traduit.

Expressum veut dire en latin : façonner une chose à l’imitation d’une autre ; donc copier, représenter, exprimer ; en particulier exprimer par des mots, décrire, traduire.

2022 © Expressum